12
Juin

Confinement | les conseils d’un expert en architecte d’intérieur

En cette période de confinement, notre vie quotidienne est bouleversée. Que la situation nous pousse à rester chez nous ou au contraire nous mobilise à l’extérieur, nous avons plus que jamais besoin que notre habitat soit notre refuge. Parce qu’il nous protège, nous ressource et nous montre ce qui est essentiel. Place à la simplicité et la douceur en appliquant ces conseils.

– Modifier l’agencement de votre intérieur :

Cabinet d’architecture d’intérieur, décoration, design et aménagement, créée en 1993. DECODAR a développé un savoir-faire unique dans la conception et la réalisation de projets de rénovations totales clés en main. Nos domaines d’intervention vont du gros œuvre jusqu’à la décoration pure. Nous vous accompagnerons donc dans toutes les étapes du projet : définition du plan idéal d’aménagement, conception détaillée, et direction des travaux- Maroc-Morocco-casablanca

Cela n’a rien de bien intéressant dit comme cela. Et pourtant, quoi de mieux qu’un petit tour du propriétaire pour épurer un peu et renouveler le regard que vous portez à votre intérieur ! Cela ne coûte rien d’autre que du temps.

Pensez à fluidifier la circulation dans vos pièces pour ne plus vous sentir oppressé.e. Vous savez, ce meuble qui vous empêche d’ouvrir correctement la baie vitrée ! Pour tirer parti totalement de l’espace une distance de 70cm à 100cm est nécessaire pour circuler autour des meubles, d’un espace à l’autre.

Dégager les ouvertures des portes, des fenêtres. Ranger la décoration de votre maison !

Vider le buffet du trop-plein de décoration et autres objets qui encombrent votre regard, donc votre esprit. Laissez place au printemps en exposant moins d’objets.

– Aérer autant que possible :

C’est une idée qui peut sembler bien commune. Pourtant trop d’intérieurs manquent d’aération naturelle au quotidien.

Si le temps le permet, ouvrez vos fenêtres le plus longtemps possible afin de renouveler l’aire et les énergies intérieures. Laissez place à la nature et à l’extérieur. La période est propice. D’autant plus que la circulation a nettement diminué. Plus d’excuses pour les citadins !

Même 10 minutes par jour suffisent à donner cette sensation incroyable de nouveauté et de bien-être intérieur. Le matin est idéal pour démarrer du bon pied.

– Faites du neuf avec du vieux :

Pour renouveler son intérieur sans sortir, faites le point sur vos meubles. Y compris ceux stockés à la cave ou au grenier. Est-il possible ou envisageable d’intervertir certains d’entre eux ? Comme la commode de la chambre avec le chiffonnier de l’entrée ou l’ancien bureau de Tatie.

Pourquoi ne pas poncer un meuble pour lui offrir une seconde jeunesse ? Redonner vie à ses anciens meubles, c’est aussi redonner une seconde jeunesse à sa propre existence. C’est dépoussiérer le passé pour vivre pleinement l’instant présent et préparer l’avenir. Une œuvre qui restera visible dans ce nouvel intérieur que vous concoctez par vous-même. Le DIY est une source inépuisable pour gonfler l’estime de soi.

– C’est le moment de prendre soin des plantes :

Pour ceux qui ont la chance d’avoir un jardin ou un balcon, c’est maintenant que l’on s’occupe des plantes d’extérieur. Mais c’est aussi le cas pour les espèces intérieures. Vous avez du temps devant vous ? Rempotez vos plantes, faites des boutures pour l’expérience. Augmentez l’espace accordé à ces dernières dans votre décoration, faites-leur de la place. Les plantes n’ont pas leur pareil pour changer l’ambiance d’un intérieur. L’idée ? Se créer un espace « jungle » pour faire entrer la nature chez soi en réunissant plusieurs plantes de tailles et de formes différentes au sein même de votre pièce à vivre.

Prendre soin des végétaux est une activité tout en douceur qui reconnecte notre corps et notre esprit à la terre, à la nature. Une excellente occupation pour diminuer le stress et l’anxiété tout en boostant cette impression d’ouverture et d’espace intérieur.

– Détournez des objets :

Voilà une activité ludique pour occuper votre temps et développer votre capacité d’adaptation. A réaliser en famille (ou pas). En imaginant une nouvelle utilisation des objets de votre habitat. De jolis pots en verre couplés à des bouteilles pour créer des vases. Une pile de magazines noués simplement pour un faire un bout de canapé. Un vieux tabouret, transformé en table de chevet… Plutôt que de jeter ou d’acheter (en ce moment, c’est compliqué…), apprenons à réutiliser. Une méthode simple pour stimuler sa créativité, augmenter son sentiment de sécurité intérieure tout en valorisant la perception de votre environnement. A vous les idées !